Call Us 450 361 2177
Stay connected:

Quelques mots sur le tourisme responsable

Comme vous commencez à me connaître, vous ne serez certainement pas surpris de savoir que nous planifions notre voyage au Mexique dans une optique de tourisme responsable. Comme dans notre vie quotidienne, nous prenons toujours soin de faire attention à notre environnement et que pour nous le respect de l’être humain est primordial, il nous semblait impossible de laisser ces valeurs à la maison! Je ne vous exposerai pas ici en long et en large les principes du tourisme responsable, mais voici une énumération des choix que nous avons faits en ce sens.

Logement

Une maison louée dans une petite communauté et non pas un gros complexe hôtelier appartenant à une chaîne. Pour trouver des maisons à louer par leur propriétaire, partout dans le monde, c’est sur VRBO qu’on va!

Transport

Évidemment, ne pas prendre l’avion aurait été l’idéal, d’un point de vue écologique. Mais pour se rendre à l’étranger en un minimum de temps (ça devient plutôt une question de survie, avec des enfants!), on ne s’en sort pas vraiment. Par contre, sur place, nous emprunterons les transports locaux (autobus, collectivos…). C’est une bonne façon de rencontrer des gens intéressants!

Couches

Eh oui, nous emmènerons nos couches lavables avec nous. J’utiliserai un mélange de percarbonate et de cristaux de soude (qui se transportent très bien dans les bagages enregistrés) pour les nettoyer. L’un des critères qui nous a aidé à choisir la maison louée était d’ailleurs que celle-ci soit équipé d’une laveuse!

Activités

Nous avons inclus des visites de villes et villages à proximité, de ruines dans la jungle, de lagoon, plutôt que des gros parcs qui ont abimés les écosystèmes en les dynamitant et les modifiant au gré de leurs intérêts. L’un de nos projets est d’ailleurs de visiter la ferme d’un des producteurs que nous rencontrerons sur place, au marché du village.

 

Eau

Les bouteilles d’eau en plastique sont une des plus grandes sources de pollution sur la planète. Pour cette raison, nous avons décidé de ne pas en acheter là-bas. Nous avons plutôt opté pour l’utilisation d’un filtre très puissant (et portable!) et d’utiliser nos gourdes lorsque nous ne serons pas à la maison. La bouteille-filtre en question se nomme LifeSaver Bottle. Voici d’ailleurs un vidéo très intéressant sur celle-ci:

 

 

En gros, pour rendre notre expérience touristique responsable, il suffit de choisir ce qui va laisser une moindre trace écologique et un moindre impact humain. Conserver ses bonnes habitudes de respect de l’environnement, même en voyage, rester authentique dans notre propre culture et statut économique (question que les locaux ne croient pas que tous les occidentaux vivent dans l’opulence) et respecter la culture (traditionnelle et moderne) du pays visité vont permettre au voyageur de prendre une part active dans son expérience et se sentir plus près du pays visité.

Pour plus de détails sur le tourisme responsable, je vous invite à lire la charte éthique du voyageur, qui en couvre tous les aspects!

* * *

Lorsque nous serons au Mexique, équipé de notre caméra numérique, nous tournerons quelques capsules vidéo qui seront destinées à être publiées sur une plateforme ayant pour sujet le développement durable, que ma sœur va lancer au printemps 2014 : Exploravie.com.  À suivre…